Conseils

Témoignage:Parcours d'un avocat pas comme les autres :

Témoignage:Parcours d'un avocat pas comme les autres :

 Sa vie est rythmée par les plaidoiries, les rendez-vous clientèle et, lorsqu'il n'est pas au Palais de justice, il écrit. Son livre " Chronique d'un élève avocat - Comment j’ai réussi l’examen du CRFPA " est une manne de conseils précieux pour ceux qui désirent poursuivre leurs études de droit, mais pas seulement puisque c’est aussi une manuel de bons conseils pour réussir dans vos études et avoir confiance en vous. Nous sommes allés à la rencontre de cet avocat au parcours improbable. 

Il n’est jamais trop tard pour faire ce que l’on aime :

Il n'était pas destiné à épouser une carrière d'avocat d’affaires. Tout a commencé par un parcours sans faute au lycée Lyautey avec une terminale ES (Economie et sociale) spécialité mathématiques suivie d'une prépa en France, à Grenoble et, enfin, d’une Grande École de Commerce à Sophia-Antipolis. Et c'est justement en école de commerce que le déclic, lors d’un cours sur les droits des contrats, lui est apparu, comme une évidence. Pour ceux qui, dès la terminale, ne voient pas encore le bout du tunnel ne vous inquiétez pas, tout est une question de temps. « Voilà, c’est ça ! Je veux être avocat ! », nous a-t-il répété avec enthousiasme et, depuis ce jour, Wissam Mghazli à tout mis en œuvre "pour toucher ce rêve des doigts". 


 « On se nourrit de ses échecs pour réussir » dixit Wissam Mghazli :

Comme toute personne destinée à être avocat, il y a un moment crucial à passer : l'examen d'entrée à l'école du barreau, dit « examen du CRFPA ». Il s’agit d’une épreuve qui a été fastidieuse pour lui puisqu'elle s'est soldée par un échec lors de sa première tentative. Mais peu importe, puisqu'avec de la persévérance et l'envie de réussir on finit par y arriver.  De là est née cette envie de transmettre et de donner les clés de la réussite aux autres, dans un livre que l'on vous incite vivement à lire car il est rempli de conseils, pas seulement pour les études de droit car c'est aussi une boussole, un « booster » pour ceux qui sont perdus et qui manquent de confiance en eux. 

Quand on lui a demandé de décrire son métier d'avocat c'est avec un brin d’humour qu'il nous a dit avoir voulu faire carrière dans ce domaine pour ne pas avoir à expliquer ce qu'est son métier pendant de longues et interminables minutes. Mais, blague à part, être avocat c'est aimer avant tout "les défis intellectuels, il s’agit d’un métier où la réflexion et la stratégie sont indispensables pour gagner une affaire". Amateurs de challenges et de réflexion vous savez ce qu'il vous reste à faire. 

"Croyez en-vous. Vous aurez déjà parcouru la moitié du chemin." C'est sans doute le meilleur conseil que l'on puisse donner à un étudiant et le leitmotiv que chacun devrait avoir.

Sarrae Bouayad